Vous avez atterri sur le site Français

La Monnaie de Paris se MétaLmorphose

En 2012, les équipes de Sotraisol avaient déjà affronté les contraintes rigoureuses imposées par l’espace restreint et la protection des bâtiments historiques, lors de la réalisation de 16 micropieux dans l’enceinte de la Monnaie de Paris.

En avril, le chantier a continué dans sa seconde phase, avec le forage de 12 micropieux supplémentaires et la réalisation de 350 inclusions rigides. Ces dernières, forées en diamètre 250 mm à une profondeur de 9,5 mètres, ont pour but de renforcer le sol sous les 325 m² du futur atelier central d’outillage.

La plus grande difficulté a résidé dans l’espace confiné puisque les travaux, créant un sous-sol, ont été exécutés depuis une plate-forme située 3 mètres sous le terrain naturel, ceinturée par des murs du XVIIIe siècle conservés et étayés : l’équipe a donc disposé de 3,8 mètres de hauteur sous butons comme espace de travail.

Maître d’ouvrage : Monnaie de Paris
Groupement d’entreprises = Boyer (gros oeuvre), Occamat (démolition/terrassement), Lanfry (pierre detaille), Comi Service (échafaudage), Sotraisol (micropieux et inclusions rigides)

Cela pourrait vous intéresser

  • L'immeuble Fayat à Bordeaux
    L'immeuble Fayat à Bordeaux sur de solides fondations
  • Fondations au pied de la Tour Eiffel
    Fondations au pied de la Tour Eiffel
  • 7 km de micropieux à Marseille
    7 km de micropieux à Marseille