Vous avez atterri sur le site Français

LCPC : la mutation de l’ancien laboratoire des Ponts et Chaussées passe par des fondations inventives !

Sotraisol et Franki ont terminé un chantier plein de particularités dans le XVe arrondissement de Paris, sur l’emplacement de l’ancien Laboratoire Central des Ponts et Chaussées (LCPC) afin de permettre la création de 2 bâtiments R+6 à R+9 sur respectivement 2 et 3 niveaux de sous-sol, soit près de 200 logements, plus de 200 places de stationnement, des commerces et une crèche. Un chantier complexe par ses soutènements, puisque des murs existants étaient à conserver en partie, en les renforçant pour les rendre porteurs.

Le chantier a commencé avec une phase d’injections pour combler des carrières existantes. Les équipes Sotraisol ont réalisé, entre février et avril, près de 150 forages et injecté plus de 1 900 m3 de comblement gravitaire, près de 130 m3 de clavage et 18 m3 de traitement.

La phase de soutènement, de juin à septembre, a été complexe car elle comportait plusieurs problématiques : la réalisation de voiles par passes en béton projeté et butonnage de manière classique (935 m² de voiles de 20/25 cm d’épaisseur), mais aussi des murs existants, à deux endroits du périmètre, à conserver et à renforcer afin de les rendre porteurs. Pour cette partie du projet, un soutien avec des liernes et des butons a été adopté, tout en déposant et démolissant les ouvrages existants (planchers, poutres, poteaux et murs de renfort) après avoir stabilisé les murs.

Autre phase compliquée du chantier, la réalisation d’une dizaine de pieux à travers un ancien abri « atomique » situé à plus de 20 mètres de profondeur, appartenant à l’ancien laboratoire et relié au bâtiment historique,  désormais propriété du fournisseur internet Free. L’un des bâtiments à construire étant localisé au-dessus de cet espace, que Free compte utiliser comme stockage pour ses serveurs, il a fallu trouver comment forer les pieux à travers. La  solution utilisée a été un forage au Kelly de diamètre 110 jusqu’au dessus de l’abri, puis la traversée de la voûte par carottage, et un ancrage sous le sol de l’abri. Le forage a ensuite été tubé sur toute sa hauteur avant le ferraillage et le bétonnage. Enfin, une étanchéité au niveau des pieux et de la voûte a été effectuée.

Autre complexité, toutes les activités (démolition, pieux et soutènements) ont été réalisées en gérant l’évacuation de terres polluées.

Maître d’ouvrage : OPH Paris Habitat

Client : Léon Grosse

Entreprises : groupement Sotraisol -Franki Fondation - Setrap

Cela pourrait vous intéresser