Vous avez atterri sur le site Français

Ligne 4 : plots bétonnés à 30 mètres sous terre

Au nord de Bagneux et à proximité de Montrouge, près de 50 personnes descendent chaque jour à 30 mètres sous le bitume pour renforcer le périmètre de la future station de métro « Verdun Sud ». Le prolongement de la Ligne 4 nécessite en effet des confortements de carrière importants. Un groupement Sotraisol/Sefi-Intrafor est à pied d’œuvre pour la RATP.

Parce que le terrain, composé de remblais de carrières et de blocs entiers, n’est pas assez solide pour accueillir la future station de métro, il faut le combler avant la construction. À partir d’un puits d’accès, les équipes purgent en taupe, créant une galerie de 2 m de large en périphérie de la station.

Ils creusent ensuite des espaces de 3 m supplémentaires avant de les coffrer et de les bétonner, créant ainsi des plots. Une fois tous réalisés, l’équipe fera une ceinture bétonnée autour de la galerie, qui sera ensuite comblée. Le tout créant une bande de 5 mètres confortée. Plots et galerie nécessiteront au total 3500 m3 de terrassement et 3700 m3 de confortement.

Si le principe semble simple, il faut imaginer que l’extraction se fait manuellement. Marteau-piqueur, pelle et brouette sont les outils des compagnons, qui s’activent sous 1,5 mètre de hauteur. Organisées en 2 postes, 2 x 6 équipes de terrassement (grutiers, mineurs, terrassiers), un pompiste, un centraliste, des bétonniers, des injecteurs et des coffreurs y travaillent pour 6 mois de chantier. 

Cela pourrait vous intéresser

  • Orly
    Synergie Groupe pour la modernisation de l’usine des eaux d’Orly
  • SIAAP
    Ligne 15 / T2B : Premiers panneaux pour la gare de Champigny Centre
  • Château-Thierry
    Château-Thierry : Des piliers dans des caves médiévales