Vous avez atterri sur le site Français

Saint André de Cubzac : un projet à grande vitesse

Sur la fin du tracé de la LGV SEA (aménagement des 300 kilomètres de ligne ferroviaire à grande vitesse pour relier Tours à Bordeaux), les équipes de Sefi-Intrafor sont intervenues en février et mars 2014 à Saint-André-de-Cubzac en Gironde au niveau de l’échangeur 40 de l’autoroute A10, afin de réaliser deux piédroits sur lesquels un futur ouvrage prendra appui.

Pendant plus d’un mois, les équipes se sont activées sur ce chantier qui a nécessité 18 panneaux de paroi moulée exécutés depuis une plateforme en remblais pour optimiser les terrassements du projet. Côté matériel, un atelier de forage avec une benne à câble et un atelier de manutention pour le bétonnage ont été mis en œuvre. 

Au total, le chantier a rencontré trois principales difficultés. Tout d’abord, la volonté de maintenir la circulation routière durant les travaux a nécessité la réalisation d’une bretelle provisoire et la modification de la géométrie des murs. Cette circulation provisoire a également imposé la mise en place d’un système de protection pour les projections de boue. Enfin, le sol était composé d’anciens blocs calcaires, qui ont exigé l’emploi de trépans (outil de forage pour les terrains particulièrement durs) et l’adaptation de la boue de forage. 

Très technique, avec pourtant de faibles quantités de paroi à réaliser, ce chantier avait aussi de hautes exigences d’un point de vue de la sécurité. 

Maître d’ouvrage : Lisea Tours Bordeaux

Cela pourrait vous intéresser

  • Ligne 14 sud
    Ligne 14 sud : Première boîte terminée
  • Consolidation de carrières
    Consolidation de carrières pour la SNCF
  • l'usine de prétraitement du SIAAP
    Une refonte en grande pompe pour l'usine de prétraitement du SIAAP