Vous avez atterri sur le site Français

Saint-Cloud : Vue sur Seine pour un soutènement hors normes

À Saint-Cloud (92), les équipes du département Soutènement de Franki Fondation viennent de terminer les fondations d’un ambitieux projet immobilier : Regards en Seine. Afin d’exploiter au mieux le terrain, très pentu, le projet comprend un soutènement qui fait appel à de nombreuses techniques de fondations spéciales. Pour un soutènement final d’une hauteur de 20 mètres, Franki Fondation a réalisé une paroi clouée provisoire sur les 8 premiers mètres et une paroi lutécienne avec 3 lits de tirants sur 12 mètres de haut.

Saint-Cloud Franki Fondation

Avec une situation idéale au cœur de Saint-Cloud, Regards en Seine est développé autour de trois bâtiments R+5 à R+6 sur 5 niveaux de sous-sols, alliant tradition et modernité, et proposera des appartements avec vue sur la Seine et la Tour Eiffel.

Élément important du chantier pour le promoteur, la présence d’un bâtiment classé du XIXe siècle sur le haut du terrain : le bâtiment Napoléon III dit « Château du Pélican » ou « Pavillon Lescoeur ». Suivant la technique de l’anastylose, le bâtiment a été démonté pierre par pierre, toutes numérotées, à l’été 2016. Il sera reconstruit à l’identique sur

3 façades et intégré au projet immobilier à part entière.

Saint-Cloud Franki Fondation

La particularité du chantier reposait principalement sur deux aspects :

- la topographie très pentue, qui varie de 61 NGF en partie haute à 41 NGF en partie basse, soit 20 mètres de dénivelé : le projet immobilier doit donc s’encastrer dans le coteau.

- une géologie complexe, avec notamment sur les 10 premiers mètres de terrain du remblai et des argiles plastiques qui présentent de très mauvaises caractéristiques géotechniques.

Du fait de la pente importante du coteau, une paroi clouée en béton projeté sur les 8 premiers mètres du projet a été réalisée de septembre à octobre 2016, avec 4 lits de clous de 15 à 10 mètres de profondeur, et un voile de béton projeté de 20 cm. Le but de cet ouvrage était de soutenir les remblais de tête, et de permettre la réalisation d’une plateforme pour accueillir une machine de pieux de 75 tonnes.

Des bâtiments mitoyens se trouvant en surplomb de la future fouille, il a été nécessaire, afin d’éviter tout déplacement, de les conforter avec des pieux béton réalisés tous les 3 mètres en pied du bâtiment, dans lesquels un profilé métallique a été scellé.

Saint-Cloud Franki Fondation

80 pieux forés simples et armés toute hauteur (diamètres 700 mm à 1000 mm / profondeur 15 à 25 m) ont ensuite été réalisés de décembre 2016 à février 2017.

Enfin, les travaux de voiles en béton projeté ont démarré en janvier 2017, pour une surface de 1 300 m² de 25 à 35 cm d’épaisseur, armés à 100 kg/m3. En parallèle s’opéraient les travaux de forage des 3 lits de tirants, pour un total de 64 tirants de 15 à 30 m de profondeur. Le projet a en tout duré 9 mois.

Cela pourrait vous intéresser